Un seul mot : LOYAUTÉ

«La loyauté est le bien le plus sacré du cœur humain.» –  Sénèque

Comme à mon habitude depuis quelques années, je me choisis ce qu’on appelle un « mot phare » auquel je confie l’honneur de guider mes pas, mes comportements et mes pensées pour les 12 mois du nouvel an qui débute. Une fois choisi, le mot couronné entre directement par la grande porte de mon inconscient et s’y imprime en grosses lettres. Tel est le sort réservé à ce qui porte la responsabilité de créer des changements en moi et autour de moi. Puisque j’octroie aux mots le pouvoir de soulever des montagnes, je vous assure que je ne prends pas cette décision à la légère! En retour, l’inconscient, agissant comme un ordinateur programmé à la tâche qu’on lui suggère, ne ratera pas une occasion de me ramener à l’ordre et de me remettre mon mot phare sur le bout du nez s’il s’avérait que je m’en éloigne trop.

Pour l’année 2018, je souhaitais un mot qui aurait la force de me ramener à moi, à mon unicité, à mes besoins, aussi discutables soient-ils aux yeux des autres et à la puissance de mon intuition. Je souhaitais que le terme élu m’éloigne de la peur du jugement d’autrui et des inquiétudes liées à demain.

Après multiples réflexions, j’ai finalement choisi le mot LOYAUTÉ à titre de mot phare de mon année 2018. Sur le web, la première définition qui apparaît parle de « … fidélité à tenir ses engagements ».  En ce qui me concerne, je conçois ce terme comme étant la qualité de celui qui, envers lui-même et de manière constante dans le temps, s’accorde respect, amitié et considération. Donc, quand le web parle d’engagement, je reconnais d’abord et avant tout celui ou ceux pris envers soi-même. Mais, ceci dit, qu’est-ce qu’un réel engagement envers soi? C’est exactement là que j’ai envie de me prononcer.

Pour ma part, sans trop savoir pourquoi, j’ai toujours associé l’expression « engagement » à quelque chose de négatif qui confère au sentiment que quelqu’un ou quelque chose à quelque part ait davantage de contrôle sur moi que moi-même. Sous mon regard subjectif, il dégage une impression « d’obligation », comme si j’étais contrainte à un effort soutenu même si je me rends compte en cours de route que le sujet de mon engagement ne me motive plus. Je porte ce même sentiment désagréable pour les termes structure et discipline.  Au départ, puisque je désirais une année « béton » à me réaligner à mon essence, j’avais justement opté pour le mot discipline. Je voulais limiter la procrastination et les possibles détournements de mon esprit passionné vers d’autres curiosités plus intéressantes les unes que les autres. Gentiment, mon entourage m’a fait remarquer que le mot phare n’était pas supposé être un aller direct vers la cage aux tortures. J’ai donc révisé ma position et respiré la patience et l’amour envers ma personne afin de revenir à quelque chose de plus doux, de plus indulgent, de plus intuitif et de plus loyal, justement.

C’est ainsi que le mot « loyauté », teinté de toute ma subjectivité, m’a gentiment fait de l’œil et proposé de le suivre. Après quelques semaines d’essai, je suis totalement sous le charme! Parce qu’il respecte mon rythme personnel et qu’il me permet de mettre à l’avant-scène mon unicité, il n’y avait pas de meilleur choix que ce mot là pour guider mes premiers pas vers une année 2018 fabuleuse!

Depuis que j’ai officialisé mon choix sur le terme de la loyauté, j’accueille la manifestation de petits moments de magie dans ma vie. Vraisemblablement mon inconscient se la joue complice avec mes intentions et je vous avoue même que ça me dépasse un peu. Bien que je considérais le processus associé au mot phare utile et puissant, je ne pensais pas que sa portée pouvait être aussi grandiose. D’une semaine à une autre, j’assiste non seulement à des instants chaotiques où j’ai cette impression de flotter dans une sphère sans repères logiques, mais également à des moments d’alignement purs avec ce que je suis, ce qui crée des moments d’extase. À chaque fois, l’extase suit le chaos, comme dans l’expression : « Après la pluie, le beau temps ». C’est formidable et déstabilisant à la fois. Ce « va et vient » entre ces deux pôles me demande d’avoir confiance en l’intégrité de mon équipe conscient-inconscient. Ce n’est pas toujours facile d’accepter d’être pleinement consciente lorsqu’il décide de me faire voir mes déséquilibres et les causes de celles-ci en pleine lumière du jour! Mais je sais, telle est la rançon quand on accepte de ne plus fermer les yeux.

Bref, l’année 2018 est entamée depuis quelques semaines à peine et je suis abasourdie par la quantité de prises de conscience auxquelles j’assiste. Je sais qu’il n’y a possiblement pas seulement que le choix de mon mot phare qui est responsable de toute cette lucidité que j’accueille en ce moment, mais tant que mon inconscient croit au pouvoir de ce dernier, je reste convaincue que des transformations personnelles se poursuivront tout au long de l’année!

Je suis bien au courant que je vous parle du mot phare associé à l’arrivée de la nouvelle année alors que nous traversons le printemps en ce moment. Toutefois, c’est là, maintenant, que je réalise l’ampleur du choix des mots quand on veut envoyer un message à son inconscient. Parce qu’il est comme ça! Lorsqu’on lui suggère une mission et qu’il l’accepte, il devient un vrai champion, plus rien de l’arrête! Ainsi, si en ce moment, vous prenez conscience que vous n’êtes pas pleinement satisfait de votre mot phare adopté en début d’année, celui qui a pour responsabilité de guider vos intentions de changements positifs vers l’actualisation de ceux-ci en vitesse maximale, faites l’exercice de le changer, de l’adapter ou du moins de lui attribuer un peu plus de votre propre définition.

Parce que dans l’fond, on jase ici de la personne la plus importante au monde, ça vaut le coup d’être loyal non?

Auteur: Martine Ouellet

Passionnée de théâtre et de relation d'aide, Martine allie à merveille l'imaginaire à travers ses séances et audios d'hypnose. Elle nous partage sur le blogue ses réflexions profondes et prises de conscience. www.hypnosemartineouellet.com