Janvier: ralentir, épurer, planifier

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai atteint ma quarantaine, mais plus les années avancent plus je prends conscience de mes cycles internes. Et plus je les analyse, plus je trouve qu’ils suivent drôlement le rythme des saisons. Au printemps, je sors de mon hibernation, j’ai la tête pleine de projets, j’entreprends de nouveaux défis, je planifie mon été. Pendant l’été, c’est là où ma vie sociale est la plus active. Je voyage, je passe énormément de temps avec mes enfants puisqu’en travaillant de la maison, je peux me permettre de les garder avec moi, je cultive mes plantes et mon jardin, je profite de la luminosité à son maximum. Quand arrive l’automne, j’ai une envie profonde de faire le bilan de mon année, de réajuster ce qui ne me convient plus, de laisser aller les engagements qui ne me stimulent plus et de revenir à l’essentiel. Je prépare ma tanière, j’ai envie d’hiberner…

Et puis vient l’hiver où je profite pleinement de ce temps où l’on se dépose comme les flocons sur nos sols gelés. C’est le moment parfait pour moi pour activer ma phase d’introspection. Je ralentis le rythme, je profite de la chaleur de mon foyer, je regarde la neige tomber tout en lisant un bon livre. Je sors à l’occasion frayer un chemin dans l’entrée pour le retour à la maison de mes trésors et j’en profite pour aller marcher dans la nature, bien habillée. J’adore le bruit de la neige sous mes pas, le silence du temps glacé, le bruit des quelques braves oiseaux restés pour l’hiver. Puis, je rentre, les joues rougies et les poumons remplis d’air frais. Je me prépare une tisane ou un thé chaud et j’écris.

J’écris sur mes rêves, sur mes aspirations, sur mes essentiels de vie. En début d’année, je dresse le portrait de mon horaire idéal, des projets qui me stimulent et que je souhaite réaliser pour la prochaine année. Je médite, j’écoute les audios proposés sur la plate-forme Ma Voix Ta Voie et je m’ancre dans le moment présent.

Depuis que j’ai pris conscience que mon avenir se créait là, maintenant, par mes actions essentielles, j’ai réduit de façon significative mes scénarios catastrophes, mes doutes, mes incertitudes. À quoi bon s’inquiéter pour quelque chose qui ne risque pas d’arriver comme imaginé ?

Ces actions essentielles, elles sont simples et choisies en fonction de mes priorités de vie. Je m’entraîne de deux à trois par semaine, je lis, je médite, je fais du yoga. Le dimanche matin, en prenant mon café, je planifie ma semaine en utilisant mon agenda. Puis, je prépare plusieurs plats à l’avance ainsi que les crudités pour les lunchs des enfants. Je me simplifie la vie et j’accélère ces tâches qui peuvent sembler une corvée lorsque nous sommes fatiguées en revenant de travailler. J’en fais ma routine et les semaines où je passe tout droit, je ressens aussitôt les effets déstabilisants. Ma transformation santé et mes 150 livres éliminées sont la résultante de ces routines et engagements au quotidien.

Depuis maintenant trois ans, j’ai épuré à tous les niveaux dans ma vie. J’ai vidé près de 60% le matériel dans ma maison me permettant entre autres d’éliminer mes dettes de carte de crédit. Nous n’avons conservé que ce qui est vraiment utile et qui nous plaît vraiment. Régulièrement, nous ajoutons des items qui ne nous sont plus utiles dans la boîte prévue à cet effet. Soit nous vendons ces items sur des sites de vente de garage en ligne, soit nous offrons au suivant. L’important, c’est que ces items soient utiles pour d’autres. Ma maison respire maintenant! Ce travail de désencombrement a été bénéfique à plusieurs niveaux. Nous passons moins de temps à ranger et à faire du ménage, l’ambiance générale s’est allégée puisque je n’ai plus à répéter constamment à tout le monde de se ramasser, les enfants font même leur vaisselle et leur lit d’eux-mêmes!

À quels endroits pouvons-nous épurer pour nous simplifier la vie et maximiser notre énergie?

  • Dans notre matériel

Faites le tour de chacune des pièces et voyez ce qui n’a pas été utilisé depuis des mois. Jetez tout ce qui est brisé, périmé, incomplet. Offrez au suivant ce qui peut être réutilisé ou vendez-le. Déchiquetez les vieilles factures, les manuels d’instructions d’items que vous ne possédez plus. Faites le tour de chacune des pièces à votre rythme. Vous pouvez y aller par catégorie (vêtements, aliments, produits de beauté, livres, etc.) et les regrouper au même endroit ou vous pouvez entreprendre une pièce à la fois. C’est ce que j’ai fait pour éviter l’impression que ma maison était un fouillis perpétuel.

  • Dans notre horaire

Prenez le temps d’évaluer toutes les tâches et actions que vous effectuez dans une journée. Sont-elles toutes nécessaires? Vous aident-elles à vous accomplir et atteindre vos objectifs? Avez-vous l’impression d’éteindre les feux des autres? Si oui, il est temps de revoir votre horaire et de cibler vos actions essentielles en lien avec vos priorités. Les priorités des autres ne vous appartiennent pas. Elles n’ont pas à supplanter les vôtres.

  • Dans notre alimentation

Faites le ménage de votre garde-manger et de votre réfrigérateur. Jetez tout ce qui est périmé ou qui n’est utilisé par personne dans la maison. Privilégiez les aliments les moins transformés possibles et redécouvrez-les au naturel. Apprenez à cuisiner de façon simple en rehaussant les saveurs avec la panoplie d’épices qui existe sur le marché. Votre corps et votre énergie sauront vous en remercier!

  • Dans nos croyances

Existe-t-il des croyances qui vous empêchent d’avancer, qui vous maintiennent dans des zones de confort et qui vous rendent malheureuses? Il est temps d’y remédier. Prenez le temps de lire des billets de blogue et des livres sur la croissance personnelle, assistez à des conférences. Vous avez tout à gagner de vous ouvrir à des nouvelles possibilités et remettre en question vos pensées. Allez-y à votre rythme et faites-vous confiance.

On me demande très souvent quel est mon secret pour avoir changé de vie aussi radicalement. J’explique maintenant que la perte de poids n’est que le résultat visible de toutes ces remises en question, de cette épuration à tous les niveaux. Je suis enfin la femme que j’ai toujours souhaité être et non celle qui cadrait dans le moule de la société. J’y suis arrivée à mon rythme (parfois très rapide, surtout pour mon mari!), selon ce qui émergeait. J’ai laissé mon instinct me guider et j’ai choisi de me faire confiance.

Je vous souhaite de profiter de profiter de la nature qui vit au ralenti pour vous y connecter et méditer sur ce que vous souhaitez profondément pour les prochains mois. Bonne marche!

 

Auteur: Mélanie Therrien

Forte du cheminement parcouru lors de son virage santé qui lui a permis d’éliminer 155 livres au passage, Mélanie s’intéresse particulièrement au mode de vie sain qui prône la santé globale. Elle épure à tous les niveaux : croyances, horaire, matériel. Elle ralenti le rythme, va à l’essentiel, tout cela en cohérence avec ses priorités de vie. Bienvenue dans son univers!